This Site Uses JavaScript

Our Web site makes use of JavaScript for important functions like selecting pages for viewing (site navigation). We have detected that your Web browser does not support JavaScript, or else you have chosen to disable JavaScript on your browser.

If JavaScript is disabled in your browser, please turn it back on and then reload this page. If your present browser does not allow the use of JavaScript, please consider switching to one that does, as this will enable you to view this and many other Web sites to their best effect. Common browsers that do support JavaScript include: Netscape Navigator 2.0x, Netscape Navigator 3.0x, Netscape Navigator 4.0x, Microsoft Internet Explorer 3.0x, and Microsoft Internet Explorer 4.0.

Plants invahissantes du canada: une introduction

| Début |

Melinda Thompson
RCCF
Aôut 1997

Les herbes les plus ennuyeuses ou les plus agressives sont des espèces étrangères qui ont envahi le continent nord-américain des régions ailleurs dans le monde. Par la comparaison, les espèces indigènes sont moins agressives et moins numereuses. La distinction entre une espèce étrangere et une espèce indigène n'est pas toujours clair, et c'est difficile de mesurer l'impact de ces plantes étrangerès sur la végétation indigène . 

Les espèces étrangerès sont habituellement considérer comme celles qui ont étées apporter à l'Amérique du Nord par l'activité humain dans le périod post-Columbian, tandis que les espèces indigène sont arriveés par les sources divers dans le périod pre-Columbian. Exactement combien d'espèces ont étées transporter de leur endroit indigène à l'Amérique du Nord dans le périod post-Columbian est, naturellement, inconnu.

Beaucoup des espèces sont arrivées à l'Amérique du Nord par accident, à travers dans l'emballage, foin, le fourrage d'animal, ou dans les ballastes de bateau, tandis que les autres ont etées présenter exprès comme ornamentals, pour faire cuire, ou pour l'utilisation médicinal. Plusieurs des espèces exprès présentée sont parvenues à s'échapper de la culture, et en raison de l'utilisation de la terre rapidement changeante, contrôlée à la diffusion largement. La continuation des changements dans l'utilisation de la terre, coupler avec la diffusion de la population, a fait possible pour les espèces invahissantes pour augmenter leur territoire. Parfois, cette augmentation de territoire a le resultat de serrer hors les espèces indigènes et procurer l'habitat standard. Quelque espèces que nous considerons invahissantes sont encore disponibles et se trouvent dans beaucoup de jardins à travers le Canada. 

Quelques espèces invahissantes ont écarté dans la mesure où elles ont commencé à menacer l'existence de l'espèce indigène mise en danger. Le Comité sur le Statut des Espèces en Péril dans Canada (COSEPAC) a indiquée que dans l'Ontario, l'Ail moutarde (Alliaria petiolata) est un menace pour le Pavot de Bois (Stylophorum diphyllum) et l'Aster de bois en blanc (Aster divaricatus).

Dans Alberta et Saskatchewan, le Cresson de minces-oreilles-de-souris (Halimolobos virgata) est menacé par invasion d'herbe blé 'Crested' (Agropyron pectiniforme) qui a réduit meme l'habitat disponible pour l'espèce indigène et leur population. 

Afin d'augmenter la conscience publique du péril des espèces invahissantes, RCCF a preparé une liste complete des espèces  invahissantes qui se trouvent dans Canada, avec une description de chacune, et quelques méthodes pour combattre l'invasion. Quoique quelques espèces invahissantes sont considére belles, elles peuvent poser un menace à la végétation indigène et leur habitat. Dans la plupart des cas, un plante native avec les même caractéristiques est disponible pour remplacer une espèce exotique. 

D'autres pages sur notre site (en anglais):

D'Autres Sources:

 


| Début |

dernière mise à jour: 11 mai 1999
traduit par: Kate Zavitz